Menu Fermer

Revue de l’épisode 4 de la saison 6 de RuPaul’s Drag Race All Stars : Halftime Headliners

Le Temple de la renommée tente une émission spéciale à la mi-temps de l’émission RuPaul’s Drag Race All Stars Saison 6 Episode 4.

Le Maxi Challenge, avec ses stars, est la sœur spirituelle du tristement célèbre Snatch Game. Les reines jouent le rôle de leurs célébrités préférées et vivent le rêve de se produire dans un stade à guichets fermés.

Certaines reines ont volé la vedette tandis que d’autres n’ont pas su canaliser le feu. En fin de compte, l’épreuve a ressemblé au premier épisode de remplissage pour RuPaul’s Drag Race All Stars Saison 6.

Le spectacle de la mi-temps du Hall of Fame pourrait être comparé au défi Divas Live sur RuPaul’s Drag Race All Stars Saison 3 Episode 2.

Les reines ont été confrontées aux mêmes difficultés : elles devaient synchroniser leurs lèvres sur une chanson de RuPaul, incarner leur personnage de superstar et présenter un numéro faisant partie d’un spectacle plus important. La clé pour gagner est d’incarner leur célébrité dans un court segment.

Entre les deux numéros, la performance de Divas Live était meilleure.

Divas Live avait plus d’humour et les reines utilisaient plus de grands moments de la culture pop. De plus, chaque reine avait un numéro qui lui permettait de briller sur scène et de canaliser sa star.

Le problème avec « Halftime Headliners » est que le défi est apparu comme très contenu et déséquilibré.

Certaines reines ont été aidées par des danseurs d’arrière-plan, mais au-delà de ça, la plupart des reines étaient seules pour synchroniser leurs lèvres. Et même dans ce cas, les numéros étaient encadrés de manière à ce qu’ils restent stationnaires sur un ou deux points.

Des reines comme Jan et Trinity K. Bonet dansaient sur la scène avec un niveau de difficulté élevé, tandis que d’autres reines, comme Pandora Boxx et A’keria C. Davenport, devaient se limiter à un micro. Il est difficile de critiquer les reines avec précision lorsqu’elles n’ont pas le même terrain de jeu pour concourir. (Aussi, il est injuste de les juger de manière égale).

On va perdre cette merde à cause de cette putain de Carol Channing.

Trinity K. Bonet

Permalink : On va perdre cette merde à cause de cette putain de Carol Channing.

Ajouté : 08 juillet 2021

Bien sûr, les routines fortement chorégraphiées devraient être au sommet. Jan et Trinity ont tout déchiré dans les rôles de Lady Gaga et Beyonce, respectivement, mais les autres performances ne pouvaient être que subtiles et sans danger en comparaison.

Le Maxi Challenge était une combinaison de segments séparés essayant d’éviter de se retrouver au fond.

Jan, Trinity K. Bonet, Ra’Jah O’Hara, Eureka !, Ginger Minj et Scarlet Envy ont réalisé les meilleures performances du groupe. Le numéro de Pandora, en revanche, était doux et serein, mais il n’a pas captivé comme les autres reines.

On pouvait voir qu’Eureka et Ra’Jah s’amusaient beaucoup à incarner Madonna et Diana Ross, respectivement. Ils avaient de l’énergie, des sourires, et une bonne présence sur scène contre les danseurs de fond qui ajoutaient à leurs routines.

Scarlet a fait du bon travail avec l’encombrant costume de requin. Un tel accessoire aurait pu la gêner si elle ne l’avait pas enlevé correctement. Et Ginger a canalisé Fergie dans toute sa fougue, mais de toutes les reines, sa performance n’était pas la plus reconnaissable.

Kylie Sonique Love : Tu t’es racheté. Ra’Jah O’Hara : Rédemption. Jan : C’était J pour « Jandetta ! »

Permalink : C’était J pour « Jandetta » !

Ajouté : 08 juillet 2021

Mais le meilleur de la soirée a été Trinity et Jan. Les deux reines ont dévoré la scène et l’ont enflammée ! (Métaphoriquement parlant, bien sûr.)

Jan a fait le plein de Lady Gaga avec ses mouvements de danse chaotiques et ses expressions monstrueuses. Trinity, quant à elle, s’est mise au service de Beyonce et a facilement remporté la meilleure performance de Beyonce de l’histoire de Drag Race. Leurs synchronisations labiales ont fait des résultats une course serrée jusqu’à la fin.

Le fait que Jan ait gagné le round a été une grande rédemption pour son histoire dans Drag Race. Quelqu’un d’autre a-t-il souri quand elle a enfin eu son moment ?

Jan a été sérieusement sous-estimée lors de sa première saison, et il est connu dans le fandom qu’elle aurait dû gagner le « Madonna Rusical » lors de la première saison. RuPaul’s Drag Race Saison 12 Episode 7.

Sa victoire dans un défi de performance compense quelque peu sa défaite précédente. Espérons qu’elle utilise le feu de sa première victoire pour se pousser dans la compétition et époustoufler RuPaul et les juges.

Sa Lady Gaga a stupéfié le panel et sa tenue de défilé a impressionné certains critiques de mode sévères, comme Carson Kressley et Michelle Visage. Jan devrait s’en servir pour continuer sur sa lancée.


Voir le diaporama : RuPaul’s Drag Race All Stars 3 : 7 moments préférés de « Divas Lip Sync Live ».

En parlant de défilé, les volants étaient de sortie en plein effet. Tant de volants, si peu de temps pour tout voir.

Eureka, Scarlet, Kylie Sonique Love, Jan, et A’keria ont fait exploser la mission. Chaque reine a servi beaucoup de fioritures et a offert aux juges quelque chose de nouveau qui était à la mode et amusant.

A’keria et Eureka ont toutes deux eu des surprises chics qui ont rehaussé leurs looks. La transformation des « ailes de pétales en robe » d’A’keria était un coup de foudre éditorial qui aurait pu la sortir du bas du classement sans sa faible performance de Prince, et les jambières roses d’Eureka étaient amusantes et adaptées aux cieux.

Trinity K. Bonet : On se voit de l’autre côté, ma fille. [Elle se regarde dans le miroir] Trinity K. Bonet : Merde, je suis belle !

Permalink : Bon sang, j’ai l’air bien !

Ajouté : 08 juillet 2021

Kylie a servi le sexe avec ses volants à paillettes et son soutien-gorge en diamant. Étonnamment, elle n’a pas fini au sommet après que Michelle ait eu une réaction visible. Il en va de même pour Scarlet car les juges ont été époustouflés par son ensemble beige Southern Belle.

La robe de Jan, inspirée du Moulin Rouge, était complexe et à la mode. Son look était le type de tenue qui équilibrait à la fois la mode et le camp ; c’est quelque chose que les juges aiment quand c’est bien fait. Cette robe a scellé son destin en tant que gagnante par rapport à la robe de concours de Trinity.

Yara Sofia et A’keria se retrouvant dans les deux dernières places était la bonne décision.

Tout le monde a fait du bon travail, donc c’était déjà une course serrée pour que les reines soient sûres pour le tour. Les juges ont dû choisir les deux reines qui n’ont pas fait autant d’efforts.

Yara a admis elle-même que son feu n’était pas là ; elle n’avait pas l’énergie de Shakira et ne se connectait pas aux caméras. A’keria n’était pas une bonne danseuse et ça se voyait sur scène.

L’histoire mise en place pour « Halftime Headliners » était que Yara et A’keria luttaient contre l’élimination.

De plus, le montage laissait présager que Yara serait la reine qui se ferait découper.

Pourquoi ne s’est-elle pas plus battue pour rester ? Pourquoi n’a-t-elle pas fait campagne auprès de Jan et des reines pour éliminer A’keria ?

Ok ma fille, c’est tout ? C’est tout ce que tu as ? Rien d’autre ? Pas de « je veux être ici » ? Non … rien. Rien ? !

Ra’Jah O’Hara

Permalink : Rien d’autre ? Pas de « je veux être ici » ?

Ajouté : 08 juillet 2021

Un moyen facile de rester est de montrer que l’on est passionné par l’envie de gagner et de jouer le jeu. A’keria a montré cette passion, mais Yara a jeté l’éponge sans même s’en rendre compte.

Les reines doivent se battre davantage si elles veulent une place dans le Panthéon de la Drag Race.

La synchronisation labiale de « Womanizer » de Britney Spears était une synchronisation labiale moyenne qui n’a pas réussi à épater ou à impressionner.

Jessica Wild de RuPaul’s Drag Race Season 2 a facilement remporté la performance en canalisant l’hairographie et le sex-appeal iconiques de Britney. Jan, en revanche, a fait des choix discutables en réalisant une performance robotique et comique.

Drag Race l’a montré à maintes reprises : s’il s’agit d’une chanson chantée en playback par Britney Spears, optez pour un numéro sexy.

A moins que Jessica ne se plante sur scène, son numéro sensuel et sûr allait gagner. Ce numéro ne se démarquera pas dans le grand schéma des synchronisations labiales de l’histoire de Drag Race.

Dernières pensées de la Werk Room :

Les votes d’élimination étaient si serrés ! Si une reine n’avait pas voté pour Silky Nutmeg Ganache, cela aurait été le premier vote de groupe à égalité.

Trinity K. Bonet se fait enfin des amis et établit des relations. Cette tactique l’aidera à long terme dans la compétition.

Yara essayant de faire une chorégraphie et interrompant Jamal Sims était à la fois inconfortable et maladroite.

Le montage était bien trop évident. Une fois que Yara n’a pas réussi à faire campagne pour elle-même, l’écriture était sur le mur (et toutes les expressions et les confessions des reines).

Maintenant, à vous, fans de Drag Race.

Qu’avez-vous pensé de « Halftime Headliners » ?

Pourquoi Yara n’a pas fait plus d’efforts pour rester ? Quel spectacle de la mi-temps avez-vous préféré ? Dans combien de temps Jan va-t-il déposer la marque « Jandetta » pour des produits dérivés ?

Partagez vos réflexions dans les commentaires ci-dessous.

Cet article a été rédigé par Justin Carreiro et traduit par LesBoxTV.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesBoxTV.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.