Menu Fermer

Station 19 Saison 4 Episode 7 Critique : Learning to Fly

Comment avancer dans votre vie après avoir subi une perte, surtout si vous vous en voulez ?

C’était une question cléStation 19 Saison 4 Episode 7 a tenté de répondre alors que Carina, et par extension Maya et Ben, se sont retrouvés aux prises avec les conséquences de la mort de DeLuca sur Grey’s Anatomy Saison 17 Episode 7.

Et bien que nous n’ayons jamais obtenu de réponse concrète, c’était surtout le but.

La mort n’est pas une nouveauté dans le L'anatomie de Grey mais il y a longtemps qu’un personnage bien-aimé n’a pas été tué.

Station 19 Cependant, les fans de l’équipe sont devenus trop familiers avec le chagrin, comme le montrent les exemples suivants. Station 19 Saison 3 a été une saison particulièrement sanglante pour les téléspectateurs de longue date, avec la mort de trois personnages – dont deux étaient avec nous depuis le début.

Même si nous y sommes désormais habitués, cela ne veut pas dire que cela devient plus facile.

Cependant, la mort de DeLuca est un peu tombée au milieu, car les répercussions de sa disparition n’ont pas été très loin dans cette émission.

Stefania Spampinato a livré l’une de ses meilleures prestations à ce jour, dans le rôle de Carina aux prises avec son chagrin, sa culpabilité et son inquiétude.

Naturellement, Carina a l’impression que la mort de DeLuca est de sa faute, et si Maya n’avait pas été là, cette culpabilité aurait été insupportable.

Carina : Je ne voulais pas t’appeler quand j’étais dans la voiture avec Andrea parce que je savais que tu m’en dissuaderais et me dirais de faire arrêter mon frère, que c’était dangereux, et tu l’as fait, et tu avais raison. Et je pense toujours… je sens que c’est… pourquoi, pourquoi je ne l’ai pas arrêté ? C’est entièrement de ma faute. Mon frère est mort parce que je suis un idiot. Maya : Hey, hey, hey. Ecoute-moi, rien de tout cela n’est de ta faute. Carina : Alors c’est la faute à qui ? Qui suis-je censée blâmer ? Maya : Blâme-moi. Il faut qu’on t’enlève un peu de tout ça. Je peux le faire. C’est ma faute. J’aurais dû venir te voir plus tôt. J’aurais dû être là. C’est ma faute. Carina : Maya, ce n’est pas ta faute. Maya : Alors pourquoi est-ce la tienne ? Carina : Parce que je l’ai laissé monter dans ce train. J’ai fait ça. Maya : Donnez-moi la culpabilité. Donnez-moi le blâme. Donnez-moi la partie qui pique le plus. Laisse-moi m’y accrocher pour un petit moment, et quand tu te sentiras plus fort, tu pourras tout reprendre. Je te le promets.

Permalink : Donnez-moi la culpabilité. Donnez-moi le blâme. Donnez-moi la partie qui pique le plus. Laissez-moi m’accrocher à…

Ajouté : 18 mars 2021

Rien de ce que Carina aurait pu faire n’aurait pu empêcher DeLuca de s’en prendre à Opal, et s’ils ne s’étaient pas séparés, Carina serait peut-être morte elle aussi.

Cependant, elle ne peut s’empêcher de penser qu’elle est en quelque sorte responsable du meurtre de son frère.

Si l’on ajoute à cette culpabilité le manque de sommeil, l’angoisse d’annoncer la mauvaise nouvelle à son père et le fait de devoir s’occuper de certains détails, c’est un miracle que Carina ait pu fonctionner.

Compte tenu de tout ce qu’elle avait à gérer, elle s’en sort étonnamment bien, ce qui est d’autant plus impressionnant lorsqu’elle apprend que son père était déjà au courant de la mort de DeLuca et n’avait pas encore pris de ses nouvelles.

Ce seul fait aurait dû suffire à mettre Carina dans tous ses états, mais elle a la chance d’avoir en Maya une petite amie aussi formidable et attentionnée.

Maya a fait un grand pas en avant dans cet épisode, en prenant en charge l’organisation des funérailles et en proposant d’assumer une partie du poids de la culpabilité de Carina.

Et même avec tout ce qui se passe, Maya respecte toujours les limites de Carina, se retirant quand il le faut mais poussant aussi sa copine à affronter ses sentiments.

Pendant la majeure partie de la série, Maya a lutté contre la monogamie et pour être la petite amie qui la soutient, celle sur laquelle son partenaire peut toujours compter.

Carina : J’ai l’impression qu’il y a tellement de choses que je dois faire, et je ne sais même pas comment. Maya : Qu’est-ce que tu veux ? De quoi as-tu besoin ? Qu’est-ce que je peux faire ? Carina : Je dois organiser les funérailles. Je dois contacter son propriétaire. Je dois appeler la banque et régler tous les détails et la paperasse. Je dois le dire à mon père, mais ce que je veux faire maintenant, c’est crier, crier jusqu’à ce que ma gorge me fasse plus mal que ma tête, mon estomac et ma poitrine. Je veux juste crier pour qu’un peu de cette pression s’en aille. Maya : Alors crie. Fais-le. Laisse-toi aller. Carina : Je ne peux pas. Je ne peux pas crier. Je ne peux pas.

Permalink : Je ne peux pas. Je ne peux pas. Je ne peux pas.

Ajouté : 18 mars 2021

Cependant, tout cela a commencé à changer depuis que Maya a commencé à sortir avec Carina, et s’il restait un doute sur le potentiel relationnel de Maya, cet épisode a mis fin à ces doutes.

Oui, après tout ce que Maya et Carina ont traversé, ce couple semble avoir ce qu’il faut pour tenir la distance.

Ceux qui pourraient avoir du mal à les avoir sont Andy et Sullivan.

Les mariés sont officiellement de nouveau ensemble et vivent sous le même toit, mais Sullivan a encore du mal à s’adapter à leur nouvelle dynamique de travail.

Il ne l’a pas particulièrement bien pris quand il a appris qu’Andy remplacerait Maya comme capitaine cette semaine et s’est énervé quand elle l’a traité comme n’importe quel autre bizut.

Sullivan a déjà dit à Andy qu’il craignait qu’elle regrette de l’avoir épousé, non pas parce qu’il est un bizut, mais il semble que ce soit Sullivan qui ait cette puce sur l’épaule.

Andy se fiche du rang de son mari, tant qu’il est toujours à ses côtés.

Cependant, Sullivan a manifestement un problème avec le fait qu’Andy soit son supérieur, ce qui n’a fait qu’empirer lorsqu’elle était le capitaine par intérim.

Sullivan : Vous savez que vous auriez pu m’avoir dans le dos là-bas. Me remettre à la place des bizuts, me mettre dans le sac. Andy : Je fais juste mon boulot, Sullivan. Sullivan : Sullivan ? Andy : Je suis désolé, ce n’est pas votre nom ? Sullivan : C’est Robert, du moins c’est comme ça que vous m’avez appelé au lit ce matin. Andy : Arrête. J’essaie juste de finir ce rapport. Sullivan : Très bien. Andy, regarde-moi. Andy : Quand on est au travail, je ne suis pas Andy. Je suis Herrera. Vous avez dit pas de traitement spécial. Sullivan : OK, mais vous allez devoir vous rattraper à la maison, Capitaine Herrera.

Permalink : D’accord, mais vous allez devoir vous rattraper à la maison, Capitaine Herrera.

Ajouté : 18 mars 2021

Il n’arrive pas à se faire à cette nouvelle dynamique, et cela va causer des frictions dans leur relation.

Andy ne devrait pas avoir à s’excuser pour l’avancement de sa carrière, mais je crains qu’elle ne se retienne de faire ce qu’elle veut pour protéger l’ego fragile de Sullivan.

Et en parlant d’avancement de carrière, Dean a pris la décision de renoncer à l’examen de lieutenant afin de poursuivre les policiers racistes.

Bien qu’il ne soit ni juste ni équitable que Dean ait dû choisir entre obtenir justice pour Joyce et lui-même ou obtenir une promotion, cela reflète le monde dans lequel nous vivons.

Les flics et les pompiers travaillent côte à côte, et l’image d’un pompier poursuivant le département de police de Seattle ne semble pas bonne.

Il était donc tout à fait réaliste que Dean doive choisir, et au final, il a pris la décision qui lui convenait, en pesant le pour et le contre et en en parlant avec Vic et Ben.

Il a estimé qu’il serait en mesure d’obtenir un réel changement – ou au moins de tenir les policiers racistes pour responsables – par le biais des tribunaux plutôt qu’en gravissant les échelons et en faisant de la politique.

Les gens disent toujours que la meilleure façon d’influencer le changement est de l’intérieur, mais Dean a marqué un point lorsqu’il a mentionné Gregory et Sullivan.

Vic : Tu dois appliquer Miller. Tu dois changer les choses. Dean : Pourquoi, pourquoi c’est toujours nous qui devons changer les choses ou arranger nos visages ? Ben : Parce que c’est le cas. Dean : Et tu crois toujours qu’en obtenant un siège à la table, je vais changer quelque chose. Regarde Gregory, regarde Sullivan. Pas d’ombre, mais qu’est-ce qui a changé ? Vic : Ouais, on dit qu’il faut changer le système de l’intérieur, et une fois qu’on est à l’intérieur, on fait partie du système. Dean : La seule partie de ce boulot qui n’est pas corruptible, la raison pour laquelle j’ai quitté une vie d’entreprise pépère, c’est le fait d’aider les gens. Donc, je vais aider Joyce, et si cela signifie que je dois mettre ma carrière en veilleuse, alors c’est ce que je vais faire.

Permalink : La seule partie de ce travail qui n’est pas corruptible, la raison pour laquelle j’ai quitté une entreprise pépère…

Ajouté : 18 mars 2021

Ils ont joué le jeu pour arriver là où ils sont, mais il semble que cela ne leur ait servi à rien d’autre qu’à faire avancer leur carrière.

Ainsi, même s’il s’agit de la voie la plus litigieuse et qu’elle suscitera de nombreuses controverses, Dean a fait le bon choix en poursuivant l’action en justice, car c’est la voie qui offre le plus grand potentiel de changement.

Ailleurs, Jack a finalement franchi le pas et rendu les choses officielles avec Inara.

Il a suffi qu’un chef de secte fou saute du toit pour que Jack prenne du recul. Allez comprendre.

Cependant, je crains toujours que Jack aime l’idée de former une famille avec Inara et Marcus plus qu’il ne l’aime elle.

Il a été seul pendant si longtemps, et a voulu une famille toute sa vie, alors j’espère qu’il n’essaie pas de forcer quelque chose qui n’est pas là juste pour remplir ce trou dans sa vie.

Il est clair qu’Inara est amoureuse de lui, et Marcus voit en Jack une figure paternelle. Si ça tourne mal, ça va briser le coeur de tout le monde.

Quelques pensées perdues :

Si les membres d’un culte fou peuvent porter des masques, alors je pense que nous le pouvons tous.

Travis et son père sont toujours en froid, et je n’ai absolument aucune sympathie pour Paul. Il a été un père minable pour Travis pendant des années, et cette révélation sur l’homosexualité de Paul aurait pu être une chance pour lui d’assumer ses erreurs et de s’excuser pour toute la merde qu’il a fait subir à son fils. Au lieu de cela, il a juste doublé la mise et a eu l’audace de mentir au visage de son fils. Travis mérite beaucoup mieux.

Vic et Theo sont mignons ensemble. J’aime la façon dont ils se traquent discrètement l’un l’autre, et leur relation est au stade du plaisir et du flirt, sans tout le bagage émotionnel qui vient plus tard. Tant que ça ne se transforme pas en triangle amoureux avec Dean, je suis tout à fait d’accord.

C’était stupide de la part de Ben de soigner le pianiste blessé. Car même si c’était un beau geste et la bonne chose à faire, il y aura de sérieuses répercussions si quelqu’un l’apprend. Au mieux, Ben pourrait être suspendu, au pire, il pourrait y avoir une action en justice. Je comprends qu’il était en deuil de la perte de DeLuca et qu’il voulait aider le pauvre homme, mais c’était quand même une chose risquée à faire.


Voir le diaporama : 29 personnages de télévision qui étaient trop bons pour durer

Alors qu’en avez-vous pensé, fanatiques de la Station 19 ?

Que pensez-vous de la façon dont la série a géré la mort de DeLuca ?

Quel est le problème avec le fait qu’Andy soit le cadeau supérieur de Sullivan pour le couple ?

Dean a-t-il pris la bonne décision ?

Faites-moi part de vos impressions dans les commentaires ci-dessous. Si vous avez manqué le dernier épisode, n’oubliez pas que vous pouvezregarder Station 19 en ligne chez TV Fanatic.

Cet article a été rédigé par Jessica Lerner et traduit par LesBoxTV.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesBoxTV.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.