Menu Fermer

Revue des parcs et loisirs : Un dossier spécial sur les parcs et les loisirs

Sur Parks and Recreation Saison 7 Episode 13Leslie se demandait à voix haute à Ben quand elle et ses amis de Pawnee seraient à nouveau réunis.

Le groupe était sur le point de se séparer pour la première fois en sept ans, et tout ce que Leslie voulait savoir, c’était quand tous ces gens seraient au même endroit au même moment.

“Cela arrivera un jour,&rdquo ; Ben l’a dit à sa femme.

Et bien, un jour, est finalement venu – bien que virtuellement – comme le casting de réunies pour Un dossier spécial sur les parcs et les loisirs pour collecter des fonds pour Nourrir l'Amérique.

Depuis l’annonce, l’événement a été très attendu, d’autant plus que le co-créateur Michael Schur a déclaré qu’il n’avait jamais envisagé une réunion.

“je ne pensais vraiment pas que ‘Parks et Rec’allaient se réunir pour quelque raison que ce soit, juste parce que je sentais que cette émission avait un but à atteindre, et j’avais l’impression que nous’avions réussi. et nous avons mis fin à l’émission, et il ne semblait pas y avoir de raison impérieuse’quo ; Schur a dit à Variety.

“Mais c’est une raison convaincante. C’est une raison aussi impérieuse qu’il n’y en a.&rdquo ;

Cependant, une « raison impérieuse » et une bonne raison suffit-elle pour relancer une série, même pour une émission spéciale d’une demi-heure, surtout lorsque la série en question s’est terminée de manière satisfaisante ?

De nombreux spectacles ont été relancés et, comme cette tendance continue d’émerger à Hollywood, il est devenu évident que toutes les franchises ne devraient pas bénéficier de ce traitement.

Heureusement, l’émission spéciale ne déçoit pas, car les acteurs et l’équipe ont fait un travail incroyable pour reprendre là où les choses ont commencé.

C’est encore plus impressionnant quand on se souvient que les acteurs ont tourné leurs scènes à distance avec juste « un petit appareil avec un trépied, un iPhone, une petite lampe et un microphone », selon Vautour.

Johnny Karaté : Ecoute, je sais que les choses sont bizarres maintenant. Tu’es à la maison. L’école te manque. C’est bizarre, non ? En fait, tu manques l’école. Tes parents sont à la maison aussi, et ils essaient de t’apprendre, et il s’avère qu’ils ne peuvent pas t’apprendre grand chose parce qu’ils sont trop bêtes. Les enfants, Johnny Karaté veut que vous sachiez que vous devez rester forts et être gentils avec vos parents. Aussi, s’il vous plaît, lavez-les, lavez-vous les mains. Et je sais ce que vous’es pensez : Je suis un homme de 38 ans, et je ne me suis littéralement jamais lavé les mains de toute ma vie. Leslie : Andy, tu ne t’es jamais lavé les mains avant ?

Lien permanent : Andy, tu ne t’es jamais lavé les mains avant ?

Ajouté : 30 avril 2020

Avec un récit aussi opportun, les auteurs ont pris soin de ne pas banaliser la gravité de la situation.

L’importance de la distanciation sociale et du lavage répété des mains est soulignée tout au long de l’épisode, ainsi que le rappel constant de prendre le temps de se concentrer sur sa santé mentale.

Cependant, les scénaristes trouvent encore de nombreuses façons d’injecter de l’humour et du coeur dans l’épisode en laissant simplement les personnages être leur moi normal et comique.

Leslie est toujours en train d’essayer de sauver le monde à elle seule tout en forçant ses amis les plus proches à rester en contact pendant une période de distanciation sociale, malgré les conséquences sur sa santé.

Ron s’éclate à s’abriter sur place et à vivre de la terre, d’autant plus que cela limite ses interactions sociales avec les autres.

April et Andy sont, et bien, April et Andy et ont toujours du mal à devenir adultes, tandis qu’Ann et Chris aident – respectivement en tant qu’infirmière et donneur de sang – comme ils le peuvent.

Ben devient fou à la maison et a la grande idée de combiner deux de ses projets favoris : Claymation et Cones of Dunshire – et disons que ça ne se passe pas bien.

Ben : La chose la plus incroyable est arrivée. OK, donc aujourd’hui, je’hui je nettoie la maison et j’ai des vertiges à cause des produits de nettoyage, et puis je fais l’école à domicile aux enfants – mais ils n’apprennent rien à cause des vertiges. Mais ensuite, j’ai eu l’idée la plus incroyable. Tu te souviens de ce type ? Leslie : Oh non. Ben : Ah, mais voilà’le rebondissement. Tu te souviens aussi de ça ? Leslie : Oh non, oh non, non, non, non. Oh non, non, non. Ben : Six mots, bébé : Cones of Dunshire, le film de Claymation. Toute l’histoire m’est venue à l’esprit. Cet humble petit personne, vivant sa vie, se promenant un mardi au hasard quand soudain il découvre d’après un ancien parchemin qu’il est en fait le Ledgerman. Leslie : Chérie, as-tu remis tous les bouchons sur les produits de nettoyage ? Ben : Maintenant, le titre est soit “Cones of Dunshire : The Ledgerman’s Ascent&rdquo ; ou, bien sûr, “Cones of Dunshire : The Curse of the Arbadoo’s Prophecy.&rdquo ;

Lien permanent : Chérie, tu as remis tous les bouchons sur les produits de nettoyage ?

Ajouté : 30 avril 2020

Tom continue de proposer des idées de produits ineptes, et Donna vit en grand.

Et Jerry Larry Terry Garry, reste son aimable mais ignorant soi-même, surtout quand il s’agit de technologie.

Mais le mieux, c’est que la bande se rassemble autour de Leslie quand elle a le plus besoin de ses amis et chante une interprétation de « 5 000 bougies dans le vent ».

C’était la façon parfaite de terminer l’épisode, car cela montre que même si Leslie peut les ennuyer parfois, ils seront toujours là pour elle quand ça compte, ce qui est le but de la série.

Bien entendu, cela s’applique également aux téléspectateurs, qui peuvent avoir besoin qu’on leur rappelle l’importance des amis et de la famille en ces temps incertains et que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique.

Parfois, il suffit d’entendre les mots sortir de la bouche d’un personnage fictif avant de les prendre à cœur.

Si l’émission spéciale de 25 minutes avait un défaut, ce serait la surabondance de personnages récurrents.

Au cours de ses sept saisons, Parks and Rec a présenté une gamme éclectique de personnages, allant d’étranges mais adorables bouffons à des politiciens insupportables et misogynes, en passant par tous les autres.

Ron : Qu’est-ce que tu portes ? Andy et moi avons mis toutes nos affaires dans des sacs poubelles, et chaque jour je mets les cinq premières choses que je sors au hasard. Ron : OK, où est Andy ? Andy, Ron et Rsquo ! Andy : Hé, Ron. Ron : Où es-tu, fiston ? Pourquoi es-tu dans une autre pièce ? Tu es en quarantaine ? Andy : Non, en quelque sorte. Je me suis enfermé dans la cabane et je ne peux pas sortir. Ron : Pourquoi April ne te laisse pas sortir ? Andy : Oh, Ron, Burt Macklin, le FBI n’a besoin de personne pour l’aider à s’échapper d’une cabane miteuse. Ron : Depuis combien de temps es-tu là ? Andy : Deux jours. J’ai très faim.

Lien permanent : Oh, Ron, Burt Macklin : le FBI n’a besoin de personne pour l’aider à s’échapper d’un hangar miteux.

Ajouté : 30 avril 2020

Cette réunion a vu le retour de plusieurs fans favoris, mais il y en avait trop dans la série.

Certaines de ces apparitions ont mieux fonctionné que d’autres, comme l’inclusion des personnalités des médias Joan Callamezzo et Perd Hapley.

Dans le contexte de l’histoire, il est logique que Leslie fasse tout ce qu’elle peut pour rappeler aux citoyens de Pawnee de rester en sécurité pendant ces temps difficiles et de se concentrer sur leur santé mentale, même si elle ne travaille plus pour le gouvernement de la ville.

Donc, la faire apparaître avec Ben dans « At Home with Joan » et « Ya’ Heard ? avec Perd » est non seulement plausible, mais aussi quelque chose qui se produirait presque certainement en cas de pandémie mondiale.

Et comme Joan est toujours une animatrice de talk-show dans un sale état, si ce n’est plus, maintenant qu’elle travaille à la maison, et que Perd reste un présentateur de nouvelles humoristique et monotone, les courts segments de « blitz médiatique » ont ajouté une certaine légèreté à un sujet autrement sérieux et sombre.

Le retour de l’ex-femme certifiée de Ron, Tammy II, a également été un moment fort, et la voir attachée dans la cabane de Ron dans les bois a été un grand moment à contempler.

Et avant que quelqu’un ne commence à crier « The Powers That Be » pour avoir apparemment encouragé les acteurs à ignorer la distanciation sociale juste pour une scène, rappelez-vous que Nick Offerman, qui joue Ron, et Megan Mullally, qui joue Tammy II, sont mariés dans la vraie vie.

Leslie : Quand vous voyagez, vous pratiquez la distanciation sociale ? Ron : I&rsquo ; je pratique la distanciation sociale depuis l’âge de 4 ans. Pourquoi êtes-vous au travail ? Leslie : Eh bien, j’ai fermé tous les parcs nationaux de ma juridiction, c’est triste mais nécessaire. Et puis je me suis portée volontaire pour plusieurs comités afin de nous aider à traverser cette épreuve. Ron : Avez-vous également créé ces comités ? Leslie : Oui. Tant de comités Ron. Je les préside tous. C’est le rêve de toutes les filles, mais vous savez, entre ça et les enfants, je ne dors que deux heures au lieu des quatre habituelles. Ce matin, j’ai mis de la farine d’avoine sur mes ongles parce que je croyais que c’était du vernis à ongles.

Lien permanent : Ce matin, j’ai mis de la farine d’avoine sur mes ongles parce que je pensais que c’était du vernis à ongles.

Ajouté : 30 avril 2020

Il n’y avait donc rien d' »inconvenant », ni même de controversé, dans le fait de tourner cette scène ensemble.

Ce n’était qu’un point d’intrigue grotesque qui était entièrement dans le caractère des deux Swanson.

De plus, le monologue d’ouverture de Bobby Newport au début de l’épisode était fantastique, car Paul Rudd a réussi à expliquer la raison de cette émission spéciale tout en restant fidèle au personnage du charmant et naïf héritier de la fortune des Sweetums.

Ce qui n’a pas vraiment fonctionné, cependant, c’est le nombre excessif de « publicités » aléatoires.

Si chacune d’entre elles était drôle en soi, ces petites annonces ont détourné l’attention du cœur de l’émission spéciale.

Les téléspectateurs ont pu voir leurs personnages préférés se retrouver à l’écran pour la première fois depuis cinq ans.

Et même si cela a pu être modérément divertissant, les fans n’ont pas retourné la chaîne juste pour voir Dennis Feinstein promouvoir son dernier parfum sur le thème des coronavirus ou l’approche de Jeremy Jamm de la dentisterie tout en pratiquant la distanciation sociale.

Même l’amusante publicité de Jean-Ralphio, qui ne parle littéralement de rien, est tombée à plat, car elle a, une fois de plus, pris du temps en dehors de l’événement principal.

Le fait que les publicités soient regroupées, l’une après l’autre, n’a pas aidé non plus, de sorte qu’elles semblent parfois s’éterniser.

Donna : Tom, avez-vous déjà vu quelqu’un essayer d’enseigner quelque chose à un jeune groupe d’enfants ? Tom : Non. D’après mon expérience en jouant à Fortnite, les enfants sont terrifiants et peuvent vous faire pleurer presque immédiatement. Donna : C’est’terrible. Cet homme est un saint. Le travail est impossible, et chaque professeur mérite une Mercedes toute neuve après tout ça, sauf Joe, bien sûr, ‘car vous savez que je lui ai déjà acheté une Mercedes.

Lien permanent : D’après mon expérience du jeu Fortnite, les enfants sont terrifiants et peuvent vous faire pleurer presque immédiatement

Ajouté : 30 avril 2020

Si c’est la nature des publicités lorsqu’on regarde la télévision en temps réel, c’est aussi la raison pour laquelle beaucoup d’entre elles passent rapidement à l’antenne.

Si l’émission spéciale avait été plus longue et les publicités plus uniformément espacées, les courtes annonces auraient pu être visionnées à travers leur objectif : des clips légers qui n’ont pas nui à l’ensemble de l’émission.

Quelques pensées erronées :

Non pas que l’appel vidéo fusionné à la fin n’était pas génial, mais quelqu’un d’autre s’est-il demandé pourquoi Leslie n’avait pas programmé dès le début une téléconférence quotidienne ou hebdomadaire de Zoom plutôt que de commencer une chaîne téléphonique ?

Pour une personne aussi tendue et organisée qu’elle, il aurait été plus logique qu’elle compile l’emploi du temps de chacun et trouve ensuite un moment où ils pourraient tous discuter virtuellement, plutôt que de se téléphoner un à la fois, d’autant plus que la moitié de ses amis travaillent à la maison.

Bien que sceptique au départ, il était logique que les trois couples ne soient pas à l’écran ensemble. Bien sûr, Leslie serait au travail même si elle n’est pas obligée de le faire.

Ann s’est isolée dans une autre partie de la maison, ce qui était logique car c’est ce que les infirmières et les médecins ont fait pendant la crise de santé publique pour ne pas infecter leurs proches. Même Andy, coincé dans un hangar, n’était pas si loin. C’était un Andy classique.


Voir le diaporama : 27 vedettes de la télévision prennent le relais des émissions de la Schur

Alors, qu’en pensez-vous, Parks and Rec Fanatics ?

Les retrouvailles ont-elles été à la hauteur du battage médiatique ?

Qui vit le mieux sa vie en quarantaine ?

Quelle apparition vous a le plus plu ?

N’oubliez pas de cliquer sur les commentaires ci-dessous pour me faire part de vos réflexions. Si vous avez manqué le spécial unique, n’oubliez pas que vous pouvez&nbsp ;regarder la rubrique « Parcs et loisirs » en ligne chez TV Fanatic.

Cet article a été rédigé par Jessica Lerner et traduit par LesBoxTV.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesBoxTV.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.